week-end coordinateurs, yfu

WE coco # 2 : partage sur les meilleures pratiques de nos réunions régionales
March 27, 2018 14:35

Le second RDV des cocos pour l’année 2017/2018  s’est déroulé en février, au siège YFU France à Tours.

Au menu : partage sur les réunions régionales et la feuille de route 2018 !

Ambiance détendue et constructive : nos cocos n’ont pas chômé !

LA mission des cocos pour ce week-end : établir ensemble un « cahier des charges » pour les réunions régionales (RR).

En effet, le contenu des réunions régionales va être intégralement revisité par une équipe de bénévoles français, en collaboration avec le siège et les coordinateurs.

Cette équipe devra implémenter en France les nouvelles orientations internationales concernant les objectifs pédagogiques des événements YFU (voir article sur le LOOP)

C’est l’occasion de remettre à plat nos pratiques diverses en matière d’organisation des RR. Les cocos ont échangé tout l’après-midi sur leurs différentes façons de faire, leur diverses contraintes etc

Elles ont ensuite été analysées et recoupées en un cahier des charges, ou listes des contraintes impératives à respecter par l’équipe de refonte dans la création de leurs contenus pédagogiques.

Les réunions YFU marquées par les diversités régionales

En général, ce qui ressort de ce cahier des charges  : un besoin d’ateliers plus dynamiques, et plus adaptables, non seulement en fonction du temps disponible, mais également au nombre de participants et de bénévoles qui varie beaucoup selon les régions !

En effet, on constate que, selon les régions YFU, les réunions régionales sont conduites sur 1 ou 2 jours, avec des groupes allant de 3 à 30 personnes, animés par 1 bénévole, plus de 5 !

Des contraintes de terrain (selon si les régions sont très développées ou pas) qui impactent directement la qualité des réunions. Ce moment de partage, résultant par la mise en place de ce cahier des charges permettra à l’équipe de refonte de prendre en compte ces contraintes et les intégrer dans les guides RR, afin de réduire de façon significative l’impact qu’elles pourront avoir sur la qualité de nos interventions.

Ce fut aussi le moment pour plusieurs coordinateurs (ainsi que pour le staff !) de se rendre compte de l’ampleur des différences et spécificités régionales non négligeables au sein du réseau YFU.

Anne BEAUMONT, Chargée des bénévoles à YFU France

Partager