Ma vie en tant que lycéenne danoise
Person
Chloé

Ma vie en tant que lycéenne danoise

Chloé est partie au Danemark

Maintenant revenu de son échange, Chloé nous partage son expérience
YFU France:

Chloé, tu es partie au Danemark avec YFU. Pourquoi tu as choisi de partir avec notre association?

Chloé:

Je suis parti avec YFU car au départ je ne connaissais que cette association, même si j'avais entendu parler de rotary mais bon ça ne me donnais pas trop envie. Tandis qu'avec YFU je me suis sentie tout de suite en sécurité et un lien de confiance avec les bénévoles français et danois s'est installé.

voici ma classe Danoise. j'étais entre la seconde et la première.
YFU France:

Pourquoi as tu choisi le Danemark ?

Chloé:

Le Danemark n'était en fait pas mon premier choix, j'avais choisi le Canada mais il n'y avait plus de place, je suis donc parti avec mon second choix : le Danemark. j'ai choisi ce pays car j'y étais déjà allé auparavant et ça m'avais bien plu, la paysage, les personnes, et même la langue originale.

YFU France:

En arrivant au Danemak, comment te sentais tu ?

Chloé:

Je me sentais triste de quitter ma famille française, excitée a l'idée de rencontrer ma famille danoise mais je me sentais aussi perdue et seule car je ne connaissais personne. J'étais pendant une semaine a Nyborg avec tous les étudiants d'échange, pendant cette semaine là je me suis sentie heureuse et fière d'avoir fait cet échange, c'était l'une des plus belle semaine de mon année.

YFU France:

Où as tu été placée ?

Chloé:

J'ai été placé dans une famille d'accueil sur l'île de Fyn (celle du milieu) dans le sud à 40 min de Odense ( ville principale ce cette île et troisième plus grande ville du Danemark).

YFU France:

Peux tu nous parler de ta famille d'accueil danoise?

Chloé:

Ma famille d'accueil était géniale, c'est pratiquement eux qui m'ont tout appris le langage danois et leur culture. J'avais un père et une mère d'accueil Kim et Anne, et deux grandes sœurs Alberte et Regitze, une de 18 et l'autre de 20 ans. ils avaient un chien et trois chats. même leur famille à eux, les cousins les tantes et oncles ect.., étaient irréprochables.

YFU France:

Parle nous de ton quotidien au lycée danois.

Chloé:

Mon lycée était un lycée public, les horaires étaient très relax comparer à nous les français. Ma plus grosse journée pouvait être de 8h30 a 16h, avec une pause d'une demi heure de 11h55 a 12h25. J'étais inscrite dans une classe danoise, tout s'est bien passé avec mes camarades ils m'ont super bien intégré dans leur groupe de travail.

YFU France:

Décris nous une journée type

Chloé:

Je me lève, il est 7h, je prends ma douche et je m'habille puis je descends prendre mon petit déjeuner : des céréales mélanger avec du lait froid avec un peu de sucre. Je finis de me préparer à 7h55 pour aller chercher les voisins et se rendre à l’arrêt de bus. Le bus passe à 8h05. Le trajet dure 10 min. Arrivée au lycée a 8h15, je me dirige vers ma première salle de cours. 8h30 les cours commencent. Pause déjeuner de 11h55 a 12h25. Reprise des cours. Fin des cours a 15h45. Je rentre en bus pour arriver à 16h chez moi. j'essaye de faire quelques devoirs si je n'y arrive pas je me repose ou je vais aider ma famille dans les taches quotidiennes comme le cuisine ou passer l'aspirateur. On mange vers 18h30 - 19h puis on se met tous ensemble devant la télé ou je vais au volley jusqu’à 22h ou nous allons nous couché.

YFU France:

L'adaptation à ce nouveau pays a t-elle été compliquée ?

Chloé:

au départ oui ça a été très compliqué car la nourriture et le temps de la météo était très différent mais après 3 mois je m'étais adaptée à cette nouvelle vie.

YFU France:

Comment surmontais tu les coups de blues ?

Chloé:

Je n'ai pas eu beaucoup de coups de blues mais quand ça arrivait j'en parlais souvent à ma famille danoise ou sinon j'arrivais à les dépasser par moi même.

YFU France:

Qu'est ce que cette expérience t'a apporté ?

Chloé:

Cette expérience m'a apporté de la maturité et de l'autonomie. J'ai pu progresser en anglais et en allemand et bien sur j'ai pu apprendre le danois.

YFU France:

Des conseils pour tes successeurs ?

Chloé:

Je leur dirai que ça n'arrive qu’une fois dans sa vie et qu'il faut donc tout donner. Au début il faut essayer d’être le moins timide possible et aller parler au plus de gens que vous pouvez. et surtout, il ne faut rien regretter.

YFU France:

Une anecdote pour conclure ?

Chloé:

J'ai beaucoup profité c'était une année inoubliable. J'ai aussi participé au YES, c'était génial. après cette expérience je n''ai qu'une envie c'est de repartir.